Club Unesco du Centre d'Action Femme et Enfant : ONG-D/ CUCAFE

Club Unesco du Centre d'Action Femme et Enfant  : ONG-D/ CUCAFE

Message de l'ONG CUCAFE à l'occasion des Journées Internationales de l'Environnement et Océans et remise des armoiries aux Lauréats.

Mot de circonstance de la présidente de l'ONG CUCAFE à l'occasion de la célébration des Journées Internationales de l'Environnement et Océans ce vendredi 11 juin 2021 à Kinshasa en République Démocratique du Congo .

 

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Chers invités et Lauréats du jour,

 

Le thème de cette année 2021 sur la JI environnement est la restauration des écosystèmes et lancement de l'ONU sur la décennie de restauration des écosystèmes.Les actions principales de restauration des écosystèmes consistent à : planter des arbres , verdir les villes, réaménager les jardins, changer les régimes alimentaires, assainir les fleuves et les littoraux.

Nous sommes la génération de ceux qui peuvent faire la paix avec la nature.Le but de la décennie est premièrement, un message de stopper et inverser la dégradation des écosystèmes du monde entier ; et, deuxièmement un cri de guérir notre planète.

Le Pakistan est le pays hôte de lancement de la campagne de plantation de 10 millions d'arbres dans des zones de protection marine.

L'océan est une ressource indispensable à la vie sur Terre car il joue le rôle crucial de régulateur. Nous déversons 50 % de l'oxygène que nous respirons ; les océans absorbent 90% de la chaleur produite par les GES  .

Quelles actions à mener face au covid-19 également ?

Ne pas jeter les mégots car c'est véritable fléau pour la santé. Le tabac a également des conséquences dramatiques sur l'environnement. Sur 137 milliards de mégots jetés par terre chaque jour dans le monde, 40% échouent dans les océans.Un seul mégot peut plluer jusqu'à 500 litres d'eau.

Le Gouvernement congolais doit installer des cendriers partout sur la voie publique et aussi émettre des messages à travers des affiches publiques tel que : «  Ne rien jeter ici car ici commence la mer » .

Célébrer la J I des Océans c'est aussi cuisiner les espèces des poissons non menacés en protégeant sa biodiversité ; organiser et participer à des opérations de nettoyage du littoral des cours d'eau pour constater l'ampleur des déchets plastiques que nous jetons chaque minute.

L'équivalent d'un camion poubelle plastique est déversé chaque minute dans l'océan . Donc ,nous produisons en moyenne 300 millions de tonnes de plastiques par an. En plus, on estime qu'entre 8 et 12 millions de tonnes finissent dans nos océans.

Il y'a possibilités d'agir dont :

= bannir les emballages plastiques

= jeter et recycler les masques

= afficher publiquement des messages tel que « Moins des plastiques à terre, moins de plastiques en mer ».

Les déchets plastiques contribuent au réchauffement climatique car le plastique est l'un des polluants le plus résistant sur Terre. Le plastique crée des émissions de GES . Dans les réfrigérateurs par exemple, le plastique a un réel potentiel sur le réchauffement planétaire et, ses émissions sont plusieurs fis supérieurs au dioxyde de carbone.

Il y'a également plusieurs astuces pour réduire notre empreinte carbone face au covid 19 pour protéger l'environnement face aux transports ; alimentation ; chauffage ; habitations ; habitudes d'achats ; logements ; gestion des déchets ; loisirs.

En conclusion, nous sommes tous concernés à compenser l'impact du carbone par plantation des arbres, des fleurs etc. Et, lançons un appel à la communauté internationale d'agir pour une justice climatique. Le Leadership féminin doit être encouragé dans ses actions de sensibilisation et de vulgarisation .

Nos Lauréats élevés en dignité en ce jour symbolise une Génération Égalité de Justice climat face au dynamisme bénévole, solidaire et développement durable.

Notre ONG est une chancellerie de la Paix depuis 1996 et a maintes fois, organisé des manifestations culturelles autour des thèmes de paix et de non violence.

Plusieurs Lauréats ont été élevés en dignité comme « Bâtisseurs Universel de la Paix et Ambassadeurs de la non violence dont une congolaise, une camerounaise, une sénégalaise, une gabonaise et un mauritanien. Tout ceci pour créer un cadre de collaboration et de concertation pouvant contribuer aux solutions de sauvegarde et de conservation des écosystèmes.

Je vous remercie .

Mme Georgette BILONDA MPENDA

Présidente de l'ONG CUCAFE

Coordonnatrice de SOECDD/RDC/ASBL

Point Focal OSCs/UNCCD/RDC

 



12/06/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres